Grandeur Nature

Définition

Le Jeu de Rôles Grandeur Nature (souvent abrégé GN) est plus qu’une simple évolution du jeu de rôle sur table, c’est aussi un héritier du théâtre d’improvisation et des psychodrames, voire des jeux de piste.

Au delà d’un jeu, c’est une activité dont le concept original et convivial permet aux participants de vivre des scènes dignes des plus forts moments du cinéma. A ceci près qu’ils en sont tous les acteurs, improvisant dans le cadre d’un scénario interactif qu’ils découvrent en direct et qui est mis en scène par les organisateurs de l’évènement. Riche, diversifié, créatif, c’est un monde que nous vous invitons vivement à découvrir.

Rencontres, découvertes, aventure, action, culture, amusement, telles sont les composantes qui s’offrent aux joueurs qui peuvent trouver, selon les scénarios et la mise en scène, les différents éléments qui correspondent à leurs goûts. Du Seigneur des Anneaux à Star Wars, de Conan le Barbare à Arsenic et Vieilles Dentelles ou de la Guerre des Etoiles à la Folie des Grandeurs, il y a, comme au cinéma, la possibilité d’exploiter une infinité de thèmes et d’univers et de plaire à tous les publics.
Si une majorité des pratiquants préfère le dépaysement à travers des scénarios d’ambiance médiévale-fantastique dans des cadres extérieurs, la diversification des univers mis en jeu tend à développer des scénarios originaux, plus souvent en huis clos et dans des contextes contemporains, favorisant l’approche des débutants pour qui l’obstacle « costume / camping » semblait parfois difficile à surmonter.

  • Les principes essentiels

Le GN est une forme de jeu basé sur les interactions entre les personnages. Il peut s’agir de coopérations, de négociations ou de rivalités, mais de toute façon la participation de chacun est importante pour la qualité de l’ensemble du jeu. Pour cette raison, le fair-play et le respect des autres sont fondamentaux pour le bon déroulement.

Il n’y a pas nécessairement d’enjeu à l’issue d’un GN, les participants sont là pour s’amuser, car la notion de victoire n’existe pas !

  • La place d’un joueur dans un GN

Il existe plusieurs types de participants :
- Les joueurs interprètent un seul personnage qui agit et réagit en fonction des évènements.
- Les figurants interprètent un ou plusieurs personnages. Leurs actions peuvent être dirigées par les organisateurs. Cela permet d’influencer le scénario ou de créer des évènements pour le bon déroulement du jeu. Ils sont fréquemment appelés PNJ (« Personnages Non-Joueurs », terme hérité du jeu de rôles sur table).
Les organisateurs sont généralement ceux qui ont écrit le scénario, mais également les metteurs en scène et arbitres du jeu. Ils n’interprètent pas forcement de personnages. Ils agissent tout au long du jeu pour qu’il se déroule bien.

- Les visiteurs : seuls les participants, décrits ci-dessus, peuvent comprendre le sens d’un GN. En effet, dans certains cas, des visiteurs (costumés de préférence) peuvent s’approcher mais il ne leur est pas possible d’interroger les personnages ou de suivre toutes les conversations ou actions du jeu. Cette vision extérieure permet uniquement d’avoir un aperçu de l’ambiance.

  • Extraits de reportages sur les GN

*Video:reportage sur les grandeur nature

Présentation du projet de fin d’année

L’ANJDR évolue de manière exponentielle et décide d’organiser, après son concours au Festiclip 2011 et à la Journée Portes Ouvertes du 7 Mai, la première Grandeur Nature en collège dans la région PACA, gérée en partie par les élèves.

Le Jeu de Rôle a permit à de nombreux élèves de s’exprimer et de s’affirmer en tant qu’individu. Au delà de cet aspect, ils ont gagné en lexicologie, dans la construction d’un récit structuré et la capacité à communiquer, à projeter une idée. Nous pouvons même dire qu’ils ont gagné en logistique, par l’engouement dont ils font preuve pour organiser et gérer ces évènements.

Sensible à ces bienfaits, la Direction et l’Equipe Pédagogique de l’ISJ La Navarre nous encourage dans cette voie en nous fournissant les moyens matériels, humains et financiers pour mener à bien cette entreprise.

Le but est simple : créer un événement de Jeu de Rôle, Grandeur Nature, dont les personnages seront joués par les élèves du collège et dont la gestion sera également assurée en partie par ces élèves.

Ils devront faire évoluer l’histoire en jouant leurs personnages et en interagissant avec les figurants, ils devront monter leur propre campement, participer aux évènements qui surviendront et faire en sorte que chacun respecte les règles établies. Pour les aider à cette tâche, un figurant/organisateur sera joint à chaque équipe.

Pour cet évènement, nous limitons la taille maximum du futur terrain à 4 Hectares.

La Grandeur Nature 2011

Voici le déroulement de cette journée :

Alors que le soleil s’était déjà levé, trois groupes de colons ont foulé le sol d’Andantino : les colons du Saint Empire, les colons du Royaume d’Argos et enfin des colons représentant une coalition de petits royaumes . Chacun d’entre eux s’installèrent en Colonie ce qui donna une répartition du territoire côtier comme suit : la Colonie des Factions Libres à l’Ouest, la Colonie d’Altéa (Saint Empire) au Sud et la Colonie des Fidèles d’Eurysthée (Royaume d’Argos) à l’Est.

Très vite ces colonies ont vu un intérêt commun à signer un accord d’entente afin d’éviter tout conflit inutile, surtout que ces terres semblent peuplées d’étranges créatures ressemblant en tous points à des hommes, excepté leurs oreilles allongées : des Elfes… comme ils se nomment.

Bien que ne sachant pas si ces êtres sont hostiles ou amicaux et bien que certains semblent avoir rejoins certains colonies, chaque groupe de colons se lance en une exploration de cette terre Promise.

Très vite toutefois, les Elfes ne semblent pas très réceptif à ces intrusions répétées et des conflits commencent à naître. Conflit avec les Elfes, mais également entre Colonies ! En effet, alors qu’Altéa tente de retrouver une relique égarée lors de la première expédition sur cette Terre par l’Empereur lui-même, les autres colonies semblent en avoir eu vent et tentent de se l’accaparer !

Les Elfes, sentant la situation dégénérer à cause des instincts primaires de ces humains, proposent, alors que le soleil est à son zénith et que la chaleur commence déjà prendre de court certains colons, un tournoi et banquet amical. Lors de ce tournoi, les Elfes ont leur propre Champion qui assurera leur suprématie vis-à-vis des autres Colonies. Malgré cette constatation qui ne semble pas ravir les colons, le repas semblent se dérouler sans accros jusqu’au moment où deux colons, un des Fidèles d’Eurysthée et un d’Altéa, tombent malades ! Empoisonnement ? Simple coïncidence ? Les ragots et nouvelles vont bon train et chacune des colonies part en quête d’un remède.

Un Ermite Elfe semblerait posséder un remède… là encore les soupçons se posent sur les Elfes sauf que, sans aucune explication et alors que les deux colonies trouvent enfin l’ermite, les Factions Libres surgissent et tuent l’Ermite !

Cet acte entraîna forcément de lourdes conséquences puisque les Elfes ont commencé à tendre plusieurs embuscades, de plus en plus récurrentes et allant jusqu’à s’attaquer aux campements ! Cela va même plus loin car certains colons, désapprouvant ces gestes et accusations envers les Elfes, trahissent leurs camps pour rejoindre ces derniers.

Mais que se passe-t-il ? Et si bel et bien quelque chose se trame, qui est derrière tout ça ? Les Elfes qui subissent de nombreuses incursions sur leur territoire ? Altéa qui prend de plus en plus d’ampleur et accroît son territoire ? Les Factions Libres sont-elles si innocentes ? Ou bien serait-ce un coup fomenté par les Fidèles d’Eurysthée qui viennent d’entrer en guerre contre le Saint Empire (bien que cela ne soit pas encore totalement confirmé). Les temps qui vont suivre s’annoncent bien sombres…